×
Επεξεργασία Προφίλ Επεξεργασία Avatar Επεξεργασία Υπογραφής Επεξεργασία Επιλογών E-mail και Κωδικός Ρυθμίσεις Ειδοποιήσεων
×
Αποσύνδεση Οι Συνδρομές μου Το Προφίλ μου Τα Posts μου Τα Threads μου Λίστα Επαφών Αντιδράσεις σε Posts μου Παραθέσεις των Posts μου Αναφορές σε Εμένα Ενέργειες Συντονιστών Αόρατος Χρήστης

Το iSchool είναι η μεγαλύτερη μαθητική διαδικτυακή κοινότητα με 68,839 εγγεγραμμένα μέλη και 2,473,177 μηνύματα σε 78,669 θέματα. Αυτή τη στιγμή μαζί με εσάς απολαμβάνουν το iSchool άλλα 191 άτομα.

Καλώς ήρθατε στο iSchool!

Εγγραφή Βοήθεια

Γαλλικό ροκ και ραπ

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 14:17, 10-10-10:

#21
Επιστροφή στο ροκ

Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 14:28, 10-10-10:

#22

Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre tombale,
Tu masques ton visage en lisant ton journal,
Tu marches tel un robot dans les couloirs du metro,
Les gens ne te touchent pas, il faut faire le premier pas,
Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle,
Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balle.
Tu voudrais donner des yeux a la justice
Impossible de violer cette femme pleine de vices.

Antisocial, tu perds ton sang froid.
Repense a toutes ces annees de service.
Antisocial, bientot les annees de sevices,
Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus.

Ecraser les gens est devenu ton passe-temps.
En les eclaboussant, tu deviens genant.
Dans ton desespoir, il reste un peu d'espoir
Celui de voir les gens sans fard et moins batards.
Mais cesse de faire le point, serre plutot les poings,
Bouge de ta retraite, ta conduite est trop parfaite
Releve la gueule, je suis la, t'es pas seul
Ceux qui hier t'enviaient, aujourd'hui te jugeraient.

Antisocial, tu perds ton sang froid.
Repense a toutes ces annees de service.
Antisocial, bientot les annees de sevices,
Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus.

Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre tombale,
Tu masques ton visage en lisant ton journal,
Tu marches tel un robot dans les couloirs du metro,
Les gens ne te touchent pas, il faut faire le premier pas,
Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle,
Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balle.
Tu voudrais donner des yeux a la justice
Impossible de violer cette femme pleine de vices.

Antisocial, antisocial, antisocial, antisocial
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 14:34, 10-10-10:

#23

DEPORTIVO
Album : Parmi eux

Paroles : On s'ra pas tous perdants même le dernier des derniers
On paiera tous en sortant et les cancres en premier
Mais l'amour vrai attend qu'on se soit consumés
Je sais, j'ai plus l'élan, je sais où on a pied

{Refrain}
J'oubliais comment on s'sentait con
Vous disiez encore du vent, du vent

Mais Dieu aime mes parents pour un cierge allumé
On fumera les sentiments et ma tête pourra trembler
Si j'ai une mère elle m'attend, et j'irai sans traîner
Si je dis vrai, je mens, je sais où on a pied

{au Refrain}

J'avais rêvé d'être parmi vous et
De m'accorder le droit de dire "allez vous faire foutre"
J'avais rêvé d'être avec vous mais
A voir de près, autant s'adresser à la foudre

On s'ra pas tous perdants même le dernier des derniers
On paiera tous en sortant, et les cancres en premier
Mais l'amour vrai attend qu'on se soit consumés
Je sais, j'ai plus l'élan, je sais où on a pied

{au Refrain}

J'avais rêvé d'être parmi vous et
De m'accorder le droit de dire "allez vous faire foutre"
J'avais rêvé d'être avec vous mais
A voir de près, autant s'adresser à la foudre
Autant s'adresser à la foudre
Autant s'adresser à la foudre...
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 14:37, 10-10-10:

#24


Aston Villa - Raisonne (Version différente)

Paroles (Lycics) :

Je suis tellement jeune et belle
Avec les cheveux longs
Tous les délires m'appartiennent
Et quand je dis non c'est non

C'est moi la fraîcheur future
Je construit pour demain
La belle et grande aventure
Alors je monte le son
Alors je monte le son

Je m'isole
Je cherche quelque chose
Qui raisonne

A force d'user les mots
Sur toutes les portes closes
Je me suis acheté un sourire
En forme de mépris

J'ai profondément les nerfs
Quand tu m'trashes en plein vol
Quand tu brises mon zèle
Alors je monte le son
Alors je monte le son

A force d'user les mots
Sur toutes les portes closes
J'ai profondément les nerfs
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

crine (Katerina)

Φοιτητής

H Katerina αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένη. Είναι Φοιτητής του τμήματος Γαλλικής Γλώσσας και Φιλολογίας Αθήνας . Έχει γράψει 161 μηνύματα.

H crine love is for free... έγραψε: στις 16:36, 10-10-10:

#25
http://www.youtube.com/watch?v=wGhzg...eature=related
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 17:35, 10-10-10:

#26


Le clip de la nouvelle musique de Florent Pagny (univ-mus), Si tu n'aime pas Florent Pagny.

Paroles (si correction poster ici) :

Oui je suis dans mon état normal
Non j'ai pas honte de mon look
C'est du gel j'ai même pas les cheveux sales
Et qu'en j'enfile des perles à mon bouc
C'est pour mieux me souvenir de toutes les couleuvres que j'avale
Toutes mes envies de mettre le fou que j'aurai faites tant bien que mal
Oui j'en veut toujours d'avantage
Non je ne sais pas chanter moins fort
Désolé ce n'est pas une preuve de courage
Malheureusement je suis d'accord
Je perd pourtant souvent mon temps dans d'inutile rage
A vouloir avoir raison au lieu de laisser les autres avoir tord
Si tu n'aimes pas Florent Pagny j'peut comprendre car moi même j'tavoue que parfois j'ai envie de me filer des beignes
Oh oui des beignes ...
Désolé mais je me sens sauvage y compris au milieu du confort
Si je m'agite un peu trop dans ma cage c'est que je haie les barreaux même en or
Je préfère prendre la fuite pour limiter le décalage
Entre ce que je suis devenu et ce que je voudrais être encore
Je voudrais me vanter d'être pas trop bête me voir en héros dans la glace
M'admirer sans incliner la tête me regarder bien en face
Si je traîne derrière moi quelques casseroles que je n'étais ce en acceptant que ce fardeau fasse aussi parti du reste
Si tu n'aimes pas Florent Pagny j'peut comprendre car moi même j'avoue que parfois j'ai envie de me filer des beignes
J'peut avoir sale caractère paraître lâche ou prétentieux il y a cent fois fois mieux que moi sur terre mais aussi cent fois plus affreux
On peut bien dire du mal de moi je n'ai pas peur qu'on exagère
Je ne suis qu'un homme ordinaire avec la lumière dans les yeux
Si tu n'aimes pas Florent Pagny j'peut comprendre car moi même j'avoue que parfois j'ai envie de me filer des beignes
Oh oui des beignes ...
Je ne suis qu'un homme ordinaire
Avec la lumière dans les yeux
Tu sais parfois sa vogue un peu
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 21:23, 11-10-10:

#27


Fuck la terre, si je meurs voici mon testament :
Déposez des cendres dans la bouche de tous nos opposants
Virez à coup d'front kick les faux qui viennent se recueillir
J'veux des fleurs et des gosses, que ma mort serve leur avenir
Peut être comprendront-ils le sens du sacrifice
La différence entre les valeurs et puis l'artifice.
Je sais qui pleurera et pourquoi,
Vous êtes les bienvenus, y aura pas de parvenus
Juste des gens de la rue
La presse people n'aura que des smicard et des sans papiers
Des costumes mal taillés, même si les mecs voulaient bien s'habiller
Ci gît Claude..., Initiale MC
Un p'tit qui a voulu que la vie d'autrui soit comme une poésie
Et surtout va pas croire qu'y aura dix milles filles
Je dis ça pour ma famille, je n'étais pas parti en vrille.
On me jette de la terre, on dépose quelques fleurs .
Seul sous son saule pleureur : Solaar Pleure.

Solaar il est l'heure, Ecoute Solaar pleure
Solaar il est l'heure, Ecoute Solaar pleure

Mon âme monte, je vous vois en contre plongée
C'est ceux qui sont déjà partis que je m'en vais retrouver
Ne vous inquiétez pas, non, je pars pour le paradis
Pas pour parader mais professer la 7ième prophétie.
J'ai tenu tête aux maîtres, aux prêtres, aux traîtres,
Aux faux culs sans cortex qui dansent encore le funky jerk.
Si c'est toi, courbe-toi, marche profil bas et tais-toi.
Recherche une aura sinon va, tiens ! gomme toi.
Excusez pour le mal que j'ai pu faire, il est involontaire
J'ai été mercenaire, plutôt que missionnaire
Je regrette et pour être honnête je souhaite que Dieu me fouette
Dieu tu es la lettre, il faut que l'on te respecte
Archange, comprend moi au nom du père
Certains me trouvent exceptionnel mais j'ai pas fait l'élémentaire
Le mike pleure, la feuille pleure, le bic pleure
Et sous le saule pleureur : Solaar pleure.

Solaar il est l'heure, Ecoute Solaar pleure
Solaar il est l'heure, Ecoute Solaar pleure

Je suis au paradis, je sillonne les plaines
A la recherche de resquilleurs dans le jardin d'Eden
J'ai contrôlé les anges, pas de haine mais pas d'ennemis
Sinon j'ai le canif et j'inaugure le meurtre au paradis.
J'ai joué au maigrelet chaque fois que l'on m'a provoqué
Contemplatif et ordonné, j'ai pardonné sans pardonner
Mais je n'étais pas un héros, juste un mec fait d'os et d'eau
Maintenant je suis une âme qui plane perdu sans stylo.
Eden exterminator, ange exterminateur,
Videur matador du divin examinateur
M'assure que c'est par méprise que je trippe avec les anges
Et m'envoie aussitôt vers les flammes et puis la fange.

500 one + 165, 111 x 6, le code barre de l'Antéchrist
Je vois des porcs et des sangliers
Le feu et le sang liés
Je prie car j'ai peur
Satan rit
Solaar pleure, Solaar pleure, Solaar pleure, ...

NON, pourquoi moi ? C'est une erreur
Gardes-moi, je suis noble de cœur
Arrêtez la chaleur, je crache sur Belzébuth
Je garderais la foi et puis j'ai l'uppercut
Pourquoi ce blâme ? Pourquoi ces flammes ?
Pourquoi ce torréfacteur qui nous crame ?
Cet âne de Chétane plane sur nos âmes
Il vit par le feu, périra par le lance-flammes
Du lac Lancelot, double A du graal
Rabbin, prêtre, imam
Priez, aidez OIM, pourquoi moi
Pourquoi ce karma, Zarma
J'ai porté la foi jusqu'à la main de Fatma
Je suis comme un gladiateur desperado
Envoyé en enfer pour une mission commando
Lucifer ne vois-tu pas que Dieu est fort
Si nous sommes soudés, nous t'enverrons toucher la mort.
Solaar pleure, ses larmes éteignent les flammes
Libère les âmes, fait renaître Abraham
Le diable est à l'agonie, unissons nos forces
Bouddha grand Architecte, Thérésa bombons le torse
Priez, aidez-moi, il chancelle, il boite
Il se consume, il fume, il n'a plus qu'une patte
Je vois qu'il souffre, je vois qu'il hurle
Il a créé le mal et c'est le mal qui le brûle
Le bien pénètre chez la bête de l'apocalypse
Comme poussé par une hélice pour que son aura s'éclipse
Raël, Ezechiel, avec la lumière combattre le mal suprême
Le mal hurle, je l'entend hurler
Des fleurs poussent, el diablo est carbonisé
Il implose, il explose,
Et de l'antimatière jaillissent des ecchymoses
Satan est mort, le bien reprend vie
A quand la terre comme nouveau paradis
On ne sait plus que faire,
On ne sait plus quoi faire
L'enfer est sur Terre et qui la gère ?
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 21:25, 11-10-10:

#28


Album-Cinquième As


Ils s'etaient rencontres sur les bancs d'l'ecole
Entre une heure de colle de maths ou d'un cours d'espagnol
C'etait un fille fun fana de football
Lui ne craignait pas les balles, c'etait le goal
C'qu'il lui promettait c'etait des ballades en Corvette
Pour l'instant en survet, il volait des mobylettes
Mais entre eux c'etait toujours complicite
Escale sur un piedestal un reve delimite
S'il devenait triangle, elle serait rectangle
La belle et le bad boy, le triangle rectangle
C'est comme passer de Joe Dassin a Jodeci
Un vrai truc de ouf style pur clip de R&B
Elle vit le grand amour, qui commence dans la cour
Se poursuit dans les tours et rime toujours avec toujours
Mais le contexte est plus fort que le concept
Son mec se jette dans les flammes et il se lave avec.



Les sous ensembles dans les grands ensembles s'assemblent
La belle et le bad boy(x3)
Les sous ensembles dans les grands ensembles s'assemblent

Les sous ensembles dans les grands ensembles s'assemblent

Pour gagner des sous ensemble
Parlent sans faire semblant de faire des coups ensemble
Et si c'est sanglant. Ils plaident devant Dieu ensemble. Vu
Ils etait convaincant, elle etait convaicue
A croire qu'aujourd'hui s'arreter etait exclu
Ils trafiquent des faux billets avec des reseaux slaves.
Balancent la concurence. en France c'est un delit grave.
Risque pour les pommettes, les mecs sortent des baumettes.
lui n'a qu'un truc en tete, c'est la quete de sa Corvette.
Ambiance paranoiaque. L'equipe adverse traine
Des projectiles partent quand une BM freine
Quand elle tombe, il a les larmes aux yeux
Deux balles de 22. Vingt deux ans adieu
Le contexte est plus fort que le concept
Son mec s'est jette dans les flammes il faut qu'il se lave avec


Les sous ensembles dans les grands ensembles s'assemblent
La belle et le bad boy(x3)
Les sous ensembles dans les grands ensembles s'assemblent

They met back in school
Between a math class and a spanish class
She was a soccer fan
But he didn't fear balls, it was the goal
Only thing he promised was rides in a Corvette
But for now, he was stealing scooters
Between them there was always complicity
Stop on a pedestal, a clear dream
if he became triangle, she would be rectangle
The beauty and the bad boy, the triangular rectangle
It's like going from Joe Dassin to Jodeci
A real R&B videoclip drama
She's living the great love, that begins in the court
Continues during tours and always rhymes with "toujours"
But the context is sronger than the concept
Her man jumps into the flames and showers in them


Small ensembles in big ensembles assemble
The beauty and the bad boy x3
Small ensembles in big ensembles assemble

small ensembles in big ensembles assemble
To win money together
Talk without giving the impression of doing business together
And when it gets bloody, they plead God together. See.
They were convincing, She was convinced
To think today that stopping was out of the question
They traffic counterfeit money with Slavic networks
Beat the competition. In France it's a serious offense
Risk to the cheekbones, the guys out of baumettes.
it has only one trick en tete, it is the quest of his Corvette.
Paranoiac environment, the adverse team lags behind
Projectiles go off when a BMW brakes
When she falls, tears drop off his eyes
Two .22 bullets. Twenty two(years old) Goodbye
The Context is stronger than the concept
Her man jumps into the flames He has to shower in them

Small ensembles in big ensembles assemble
The beauty and the bad boy x3
Small ensembles in big ensembles assemble
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 21:28, 11-10-10:

#29
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 21:33, 11-10-10:

#30
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 21:37, 11-10-10:

#31
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 21:44, 11-10-10:

#32


Rohff:

94 Dj Mosko Teddy Corona Mista Flow presente Street Lourd Hall Star
Ca sert à quoi ?
Ca sert à tout niquer
A t'mettre au piqet
Sans mettre le paquet
Non mais tu t'prend pour qui ?
M'demande pas porque
c'est Gratuit !
Tchiki Kremelin Bictre Vitry Tu peux pas teste
J-J-J-J-J-J-Jamais
A quoi bon sert d'etre musclé si t'as pas la tatepa
Des yeux si tu mates pas
De vivre si tu t'eclates pas
Des sous si tu les claques pas
Une bite si tu niques pas
A quoi bon sert d'faire la Thaï si tu schalpes pas !

Kamelancien :

Ca sert a quoi d'avoir un chargeur si tu l'charges pas
D'être sur une grosse affaire et qu'tu t'en charges pas
Ca sert a quoi d'avoir un p'ti frère qui t'aides pas
Un compete qui s'lève pas
Une voiture qui pousse pas
Kamel ! C'est comme ca que j'm'appelle
J'ai ma Kalach ma becane et ma pelle
J'arrive sur Hagra Party Tchiki Braaaaaaa
Va voir ta mère qu'elle te prenne dans ses braaaaaaaas
A quoi bon sert d'avoir du fric du liquide
J'te liquide pour un rien jte lapide
Ca sert a quoi suivre l'islam si t'as pas la foi
De check le mic yo yo si t'as pas la voix
Ca sert a quoi d'pleurer, de s'plaindre pleurer de craindre
On va tous mourir naturellement ou du 6.35
Mc envers toi j'ai pas d'estime
(Rohff) Comme la race a ta mere
Envers la Palestine

Rohff:

A quoi bon sert d'avoir un schlasse si tu schlasses pas
Un brolik si tu tires pas
Une équipe si elle bouge pas
Un savon si tu t'douches pas
Une meuf si elle couche pas
A quoi bon sert de défourailler un keuf si tu l'couches pas
Ca sert a rien d'etre musclé menacé au chinef
A quoi bon sert d'vendre des barrettes si tu fumes tout l'benef'
A quoi bon sert d'etre un mec de Vitry si tu braques pas, dragues pas,
rappes pas, met pas d'hazbas
Avoir un écran plasma ,ouais, si t'as pas l'cable 1
A quoi sert l'hiver ? Faire des sous et l'ete rouler en cab
Pourquoi jouer l'fou si t'assumes pas l'personnage
La hagla c'est mal payer comme une femme de ménage
Tapis d'prière une Kalach plus que motivé
Ca sert a quoi d'vivre ? Ca sert a crever !

Refrain : Rohff : A quoi bon sert d'ecouter ton rap francais a
regresser
Tchiki Ecoute mon putain d'flow tu va progresser
Kamelancien : Kamelancien mon putain d'flow vient t'agresser
Comment j'resiste Street Lourd vient te dresser (x2)

Kamelancien :
Ca sert a quoi d'etre reconnu si tes potes te reconnaissent plus
Dans ton quartier t'es qu'un inconnu
Ca sert a quoi d'promettre mec si t'as pas d'parole
T'es plein d'embrouilles a c'qu'on dit t'es une grosse tafiole
Ca sert a quoi d'cavaler apres l'temps, d'etre impatient, d'etre a
fond d'dans dans ses passions
D'arreter la priere, apres faire le fier, s'la raconter, s'la peter
meme en hiver

Rohff :
A quoi bon sert d'vouloir clash ton bosse rohff cache ton torse
ramballe tes os c'est 94 fil conducteur
Je dis ???? protege ta fouf on lui pete les alducteurs j'ai mes
tireurs conducteurs
Ya pas de draaaa j'ai des me-ar qui font se bruit la
braaaaaaaaaaaaaaaaa
On arrive flow enervé en Cayenne Turbo
Interieur creme Tissme continue a regarder Turbo

Ici les p'ti jeunes sont des anciens
Tester l'94 ca sert a rien
Tchiki Rohff Kamelancien
Tester l'94 ca sert a rien (x2)

Refrain (x2)

Texte ajouté par "Clément".
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 21:48, 11-10-10:

#33


Testament

Je pense à la mort constamment, c'est le dernier testament
Rédigé consciemment, fais comme si j'étais mort récemment.
Je rappe pas hardcore pour fasciner les bourgeois, comme les autres rabat-joie,
Évite de me faire remarquer devant les gens, calme ta joie
Trop sincère pour la jouer star pourtant le plus brillant de la constellation
Vous le savez tous gardez vos prix, vos révélations
Pas besoin de vos fellations pour maintenir l'érection
Je me sens toujours seul dans ma direction
Ma voix te surine, mon son dévalorise leur frime
Exprime crime, trime, centime, je porte mes couilles en guise de bling bling
C'est la fin du monde, prend mon style comme un signe
Plus tu me détestes, plus je progresse et ce jusqu'à ce qu'on m'assassine
Bouge la tête comme un co-co-co-co-coq picore mes rimes
Tu peux me chanter la main sur le coeur comme un hymne
Ma parole est plus fiable que l'amitié, plus claire qu'une vérité
Mes regrets sont biens dans leur peau irritée,
Rescapé de l'immaturité, richesse de la précarité
En toute humilité, j'ai plus de quatre vérités,
Je suis bon qu'à militer contre le système
Faire outrage aux autorités me faire embarquer menotté sous les sirènes
Je suis ce microbe excédé de problèmes
Qui casse sa dernière bouteille d'Heineken
Pour tagger sur son bras toute sa haine
Étalé au milieu de l'avenue avant que les "Pin-pon" n'interviennent
J'ai marché aussi loin que j'ai pu, je suis devenu ce que j'ai pu
On est maître de son corps comme on est maître de son véhicule
On n'est pas maître de sa mort mais on est maître de son vécu
Je suis né sans garanties, et quand on souffre au ralenti
Vient l'idée de violer ses envies
Qui te conditionnent à dégainer face à toi-même, insulter la juge
Et ta daronne n'est pas au bout de ces peines que tu purges
Le meilleur des refuges, et dans le din , ça te donne une bonne mine
Les ablutions te purifient les mains tachées d'hémoglobine
Fier d'être Muslim, que Dieu me guide si j'en suis pas digne
Avec ou sans la tâche au fond on est des gens bien, au fond on est hnine
Même la sagesse ne rend pas parfait, ressens la bonne intention
Bien que j'avoue être mal placé pour donner des leçons
Étrange paradoxe entre les actes et les mots
Car c'est toujours la guerre entre mes anges, mes démons
Les tentations me tournent autour, m'affaiblissent et me détournent
Trop de boule et de thune dans la nature, t'as la tête qui tourne
Satan ricane quand tu te lèves pas pour faire soubh
T'entends pas l'adhan mais l'appel des sous même quand t'es sourd
Pour ceux qui boient la tasse dans la hrra, blam blam
J'envoie des signaux pour les naufragés dans la haram
Parce que le ghetto veut faire briller la zermi
Visage grillé qu'on essaye de faire passer comme un faux permis
À la prière on s'y est remis, à défaut de tarder de la faire
harami fier, tape des roues arrières dans les couloirs de l'enfer
V'là l'ardoise de pêchés, on espère être repêchés
On prend notre temps au lieu de se dépêcher
On cherche un plan, thune ou neché
Certains ont l'air de se faire chier quand un frère est en train de prêcher
Rien que ça jure hakdin Islam, bourré ou perché
« Génération sacrifiée » à dévierger ton rap conscient, engagé
J'en ai perdu mon sang pendant que les autres se cachaient
Métissé par le mal et le bien, je renie pas ma couleur
J'en ai le poil hérissé d'en avoir vu de toutes les douleurs
« Regretté » t'a mis en pleur, donné la force et même poussé
À fouetter tes efforts comme un cheval pour avancer
Ma vie une métaphore, ne mords pas la main qui t'a nourri
Ne me juge pas et prends le bon côté d'un fruit pourri
J'ai misé le peu de bien que j'avais en moi
J'en ai cédé un bout à celles qui ont un gosse de moi
Les épreuves peuvent faire de toi un homme meilleur
Faire de toi le meilleur, pour faire voir en toi un monde meilleur
J'ai flirté avec la peur sous la menace d'une arme
J'ai nargué la mort écartant les bras, perdant mon calme
J'ai fait des fautes que le Sheitan a sifflé
J'ai forniqué, j'ai fumé, j'ai bu, mais jamais sniffé
J'ai braqué, j'ai frappé, j'ai baffé même tirer pour briefer
Mais jamais baisé un pote, pourtant mon dos est bien griffé
Je suis le bonhomme qu'on a jamais vraiment aimé
J'ai présenté l'avenir à mon prochain, en retour il m'a blâmé
Je suis venu en paix, illégalement armé
J'ai appris le maniement sans l'armée, l'instinct de survie le permet
Sois t'agis sois tu crèves, que Dieu me préserve
La morgue te conserve et au chtar, faudra faire évader tes rêves
Mon rythme de vie, pimenté de jalousie, d'hypocrisie
M'ont entraîné dans le courant de la frénésie
Et diminué par conséquence ma clairvoyance
Car on tire profit de ton talent et ta vaillance
Il a fallu que la lumière s'éteigne pour que je prenne conscience
Et apprenne à reconnaître les amis de circonstance
Angoissant, stressant, de se réveiller la bouche en sang
Vu qu'on s'endort dans les bras de la fureur en se mordant les dents
L'estomac noué, on pète dans les draps, rêvant d'être libérable
Bercé par les cris des rats à qui je dédie ce rap
Car ils n'ont pas craché sur le reste de la gamelle
Que j'empoisonnais à l'eau de javel
Je les voyais crever dans ce monde cruel
C'est la vision qu'on a de l'intérieur d'un trou de balle
40 degrés à l'ombre, j'ai pas rasé les murs des promenades
Check, check, le code de l'horreur, jugé par le code pénal
Pour moi c'est banal, je veux dire c'est pas l'affaire Bonnal
Passage à tabac médiatique, rien de dramatique
La solitude c'est ma pote, ma pute, elle me charme en public
Une petite larme émotive pour la daronne appelée à la barre
Comment plaider contre l'un de ses fils quand l'aîné risque le placard
La proc' une arbiya rachetée par l'état
Maître Haïk n'y peut rien et je suis pas le frère de Rachida
Ma vie mise à poil, les journalistes ont la barre
Pinnochio mythonne, il veut ma place et ma part
Prends pas ton grand frère pour rival, mais pour exemple
Sache que si on te regarde un peu, c'est parce que tu me ressembles
Pourquoi tu cours, en criant "Police, Au secours"
J'allais pas te tirer dessus mais peut-être te crosser par amour
Je rigole, on choisit pas sa famille,
Je pardonne, parce que notre chère mère est encore en vie
À chaque mal un bien, on en sort grandi, quand on chute on rebondit
On se refait comme des bandits, l'album sort en condi'
Me raconte pas ce qu'ils ont dit, ca change rien à ma destinée
Ma galaxie est trop agitée pour la dessiner
Rien n'est calculé, naturellement on se distingue
J'ai toujours fait la diff', c'est pour ça que je me sappe en Distinct
Je suis pas né dans la soie, Ikbal et moi on n'a pas d'autre choix
Que de banquer et voir nos gosses crier de joie
J'ai le mort, je suis bon qu'à péter le score, remplirai Bercy à ras bord
Mes sons passent les frontières sans passeport
La plupart reconnaîtront le taulier du hardcore
Te prends pas la tête, même les prophètes n'ont pas mis tout le monde d'accord
J'honore la "Thug mentale" à l'échelle mondiale
Ma musique s'épanouit partout où les gens ont la dalle
On est pas des perdants on gagne à coup sûr comme Hollyfield
Tes oreilles garderont mes traces de morsure quoi qu'il arrive
Si je me fais tuer je sais qui ira me venger. Provoqués par le don que j'ai
Les jaloux se réjouissent de me savoir en danger
En isolement dans la pire des maisons d'arrêt
Les menaces de mort font naître une angoisse à te foutre une diarrhée
Le malheur du grand aigle fait le bonheur des pies
Mais leurs chances sont bien maigres en cette période de répit,
En dépit des évènements je bondis de rêves en cauchemars
Ne fais rager que les crevards, ma réussite un traquenard
Ces rapports conflictuels visent l'auto-destruction
Maîtrise tes pulsions, ne laisse pas l'orgueil prendre les décisions
La roue tourne, c'est chacun son tour
Je suis du bon côté du pompe et t'es parmi ceux qui courent
On peut te libérer de cette vie sous caution à notre stade
On parlera de paix avec mon gloque scotché sous la table
Je baisse pas la garde, même devant un manchot
Ils jouent les caïds au mic, mais devant la rue sont moins chauds
Impulsif de nature à en faire trembler les autres créatures
De ta fenêtre, tu me vois triste, sur le banc comme un monstre abattu
On traîne la nuit entre malheureux, rien de glorieux
Mon coeur est trop cuit, mes acquis ne me rendent pas si heureux
Pro et sérieux, ma renommée je la dois qu'à moi-même
Je vais là où mon rap m'emmène, n'accepte pas tout ce qu'ils me ramènent
Ni cornes ni auréoles sur ma tête qu'on se le dise
Je préfère qu'on me crève qu'on me rackette, mémorise.
Je suis pas maqué, mes couilles sont pas truquées ni imposables
Paré aux croisades les yeux ouverts dans une tempête de sable
ROH2F, comme Nike, mon blase est une marque
Quel plaisir de pouvoir se matter dans la glace du 94
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 21:53, 11-10-10:

#34


Soprano : Le Poids D'un Amour.

Pourtant rien ne vaut la vie ...
Pourtant rien ne vaut a vie ...

J'entends encore la belle mélodie du rire à Maman
A cette époque notre bonheur ne faisait pas la manche
Il était plein aux As
Sa présence transformait notre petit' appart
en palace
Et quand j'y pense
Je me dis que la misère ça se vit dans la tête
Surtout quand je revois Maman nous faire un festin avec des miettes
L'amour ça rend aveugle
Je voyais des gâteaux et des bougies au lieu d'un quatre-quarts et des allumettes.
Être le petit frère d'une famille nombreuse
sa m'a permit de pouvoir concurrencer toy'so'rus Avec cette enfance heureuse
Comment avoir la trouille ?
Votre amour m'as fait rouler en carrosse dans une citrouille
Quand je fouille dans ma mémoire
Je ne trouve pas un seul soir où j'ai manqué d'attention après un cauchemar
Cette joie je lai sentie avant même que je fasse les dents
Mais depuis cet accident...

{Refrain}:
J'ai les ailes qui se déploient plus
Et le pou qui ne bat plus
Depuis que vous n'êtes plus
Aussi heureux qu'au début
Le poids de cet amour m'est devenu trop lourd (oh)

A 18ans tu te crois intelligent et fort
Tu crois pouvoir porter le Monde sans faire d'efforts
Tu crois avoir des réponses à tout
Dans ta vie tes potes jouent en titulaire et ta famille sur le banc de touche
Ta crise d'adolescence
Te fait croire que personne n'est là pour toi
Sauf la rue et son ambiance
Mais on apprend qu'en se brulant
Et ça je l'ai su dès que les pompiers m'ont mis dans cette ambulance
Ce soir là j'avoue
Qu'on avait un peu bu
Qu'on avait un peu cru
Que la rue était a nous
Le pied sur le champignon en sortant d'une boite de nuit
Mort de rire ,
Mais cet arrêt de bus je l'avais pas vu
A ce moment précis
J'ai vu défiler ma vie
Ces moments avec vous que je ne pourrai plus vivre
Voilà pourquoi depuis ce jour je n'ai plus le mordant
Car depuis cet accident...

{Refrain}

Depuis cet accident vos lèvres n'ont plus la force de porter un sourire
Surtout depuis que ces tuyaux servent a me nourrir
Ça fait 3ans que je suis sur ce lit d'hôpital,
Une machine pour mes poumons et un tube aux parties génitales.
Quand ils ont dit que j'étais presque mort cliniquement
Toutes ces blessures n'étaient rien face aux larmes de Maman
On me disait de rester positif, mais comment?
J'avais trop mal, j'aurais préféré rester dans le coma.
La morphine faisait plus rien ,je vomissais comme un bébé
Du mal a pisser, car j'avais plus de reins
Des médecins pourris
Qui partaient jouer au golf après vous avoir dit que pour moi on ne pouvait plus rien.
J'en avais marre moi de tous ces cachets,
J'en avais marre de percevoir ces larmes que vous me cachiez
Donc n'en voulez pas à Maman pour ce qu'elle a fait
C'est moi qui lui est demandé de m'aider a m'envoler...

{Refrains} x2

Pourtant rien ne vaut la vie ...
Pourtant rien ne vaut la vie ...



Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 21:59, 11-10-10:

#35
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 22:03, 11-10-10:

#36


Venu extraire Excalibur de son enclume
En 6.45 j'suis l'bitume avec une plume
Tout commence dans la cour de récréation
Malabar, Choco BN, sale noir, ma génération
Enfant seul, sans problèmes sauf à la maison
J'ai pris la vie par derrière sans m'poser d'questions
J'aime une femme, elle m'a donné le sein
M'a appris à m'tenir, à différencier l'homme et le chien
On m'a dit tu as la rage, dégage ou je te pique
Femelle en chaleur reste pas dans les parages ou je te nique
J'ai grandi, j'suis mort en silence
Crucifié sur une caravelle sous l'oeil éternel d'une étoile filante
Dans ce capharnaüm, derniers seront les vainqueurs
Mes rimes te touchent au coeur ou en plein sternum
La vie d'un homme, la mort d'un enfant
Du sang royal dans les veines, premier en sport et en chant

[Refrain]
Bras levés, tête haute, j'ai rêvé qu'j'mourrais au combat
J'veux pas mourir sur scène
Le ciel sait que l'on saigne sous nos cagoules
Comment ne pas être un pitbull quand la vie est une chienne ?

Mon premier spliff, ma première bouteille
La richesse est dans nos coeurs, mon cul! Moi jveux de l'oseille
Pour en obtenir des fois c'est l'hécatombe
Peu importe si la daronne veut faire le tour du monde
Petit la race humaine est méchante
Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu ces chiens, la queue entre les jambes
Et j'ai toujours la larme à l'oeil, le coeur engourdi
Dis leur qu'j'suis noir et blanc, 100% bodykiller
Talentueux mais tu s'ras jamais dans ma poul
Sur le plus haut trône du monde, on est jamais assis que sur son boule
Des fois j'me dope comme un coureur cycliste
Quand ça réveille mes cicatrices, j'me sens si seul et si triste
Lyriciste agréé, pour ça qu'Dieu m'a créé
Sisi, ambiance bandit, ambiance Mississipi
J'me déchaine, au microphone c'est l'Amazonie
Des indigènes dans les chromosomes, les citées d'or, ma terre promise

[Refrain]

J'en suis, où j'en suis malgé tellement d'erreurs ?
J'suis trop en avance pour leur demander l'heure
Pas à pas, de pied ferme, sans savoir où j'vais
J'ai souvent cherché la merde, je l'ai toujours trouvée
Devant les profs j'faisais des grimaces en tirant sur mon oinj
Car on m'a dit en classe que l'homme venait du singe
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 22:16, 11-10-10:

#37


Tunisiano : Bonjour !

Policier : Bonjour monsieur, qu'est-ce que j'peux faire pour vous ?

Tunisiano : Ben, j'aimerais déposer plainte s'il vous plaît

Policier : Très bien, veuillez me suivre s'il vous plaît...
Asseyez-vous je vous en prie

Tunisiano : Merci

Policier : Alors je vous écoute, vous voulez porter plaintre contre qui
?

Je porte plainte contre l'homme
Sa loi et ses normes
Son képi et son arme
Caché derrière un uniforme
Et l'enfoiré qui nous saigne
Fait de nous des gens indignes
Il nous assigne et nous entraîne
A cracher sur leur insigne
Je porte plainte contre vous !
Vous et vos collègues
(Carrément ?!)
Qui faites de nous des gens à part
Et non conformes à vos règles
Vous qui nous rabaissez
Faites de nous des incultes
Dealer de C.C
Qui ont fait de nous une insulte
Et contre vos lois Cistes-Ra
Tous vos magistrats
Je porte plainte contre ceux qui condamnent freros et sistas
Et fuck le proc'
Gros bisous à la juge !
Vos prêcheurs sont des pêcheurs
Et adeptes de la gruge
Je porte plainte !
Les frères vivent dans la crainte
De vos photos empreintes
Des bracelets et leurs étreintes
Vos potes s'en moquent
Ont mis le respect de côté
Au chant du COQ
Même la reum est menottée

Refrain :

Je porte plainte
Assermenté ou pas
Représentant l'état
Personne au dessus des lois
Car chaque personne a des droits !
La foi dans mes couplets
Qu'vous m'écoutiez ou pas
Vous qui gardez la paix
Foutez nous la !

Je porte plainte
Oui la jeunesse en a marre
Lève ta main, lève ton doigt, lève ton sbar !
Je porte plainte
Contre vos abus de pouvoir
Qu'il s'agisse ou non de faire votre devoir

Je porte plainte
Si seulement vous saviez
Pour une cigarette à la plante
Vos potes nous en font baver
C'est fou comme la vie est chiante pour ces gamins du gravier
Quand la moindre petite déscente rime avec une GAV
Dire que ceux qui foutent le sbeul ne sont qu'une minorité
Trop de délits de sale gueule pour vous dire la vérité
A force de nous prendre de haut, d'agir avec sévérité
Vous nous avez rendus barjot et rigide à l'autorité
Trop souvent verbalisés
Vos patrouilles font baliser
Vous n'êtent pas tous dans le même sac
Je ne vais pas généraliser
Vous aimez casser les valseuses
Pour un petit pilon
Nous parfumer à la gazeuse est
L'un de vos pêchés mignon
A chaque manifestation vos méthodes
Sont draconiennes
Vos bâtons et coups de saton aiment heurter des boîtes crâniennes
Normal que les gens aient la haine, de la peine au final n'y
comprennent rien
Banal vu que les cons règnent, hein !

( Refrain )

Policier : Mais mon bon monsieur, c'est irreçevable c'que vous
m'dites là, c'est IRRECEVABLE !
Et puis faut savoir qu'sur le terrain, entre les refus d'obtempérer
et ceux qui ont carrément pas de papiers...
Ben tiens ! J'aimerais bien voir les vôtres d'ailleur !

Vous dites que impossible n'est pas Français
Que moi non plus
Je ne sais plus quoi penser
Ni sur quel pied danser
Vu, que je me sent intégré faisant mon taff de citoyen
Oubliez donc mon pédigrée du petit Franco-Maghrébien
La différence n'est pas la même entre François et Kader
Je porte plainte
Je n'suis pas votre bouc-émissaire
Juste un émissaire venu vous contre-carrer
Car vos amis ne dicernent plus l'école d'une maison d'arrêt
Et messieurs la répréssion n'est pas une solution
Oui tellements précaires sont vos conditions de détention !
Et tant d'humiliation
Vos GAV foutent la frousse
Je porte plainte
Il m'a dit " penche toi et tousse

Policier : Mais bien sûr ! À vous entendre on vous persécute. Vous avez
pas l'impréssion d'en faire un peu trop ?

Tunisiano : Non je dis juste que certains font mal leur boulot
Trop de jeunes au bout du roulot au bout du rouleau
Donc allez-y mollo !
Vu que la haine attise la haine
Ca va pêter un jour ou l'autre !

( Refrain )
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 22:20, 11-10-10:

#38


Akhenaton - Mon texte le savon


C'que j'te livre, non, rien d'complexe, c'est juste mon texte c'est l'savon

Tu sais, j'ai trop d'scrupules et j'suis lucide sur mon état

Ce qu'ils nous ont laissé ? Espoir et fausses joies, on cessera

D'parler d'ça p'tet jamais ouais j'sais c'est noir

Demain c'est loin, j'l'ai dit ! Si j'le répète c'est mieux si j'foire

Ma vie j'm'en carre, mais j'foire aussi la vie des miens

Je n'vis mieux qu'depuis qu'j'écoute plus souvent l'avis des miens

Ravi d'un rien, parce qu'habitué à peu, j'ai vécu chichement

Chiche man, on s'tire d'ici, vivement c'jour, mais c'jour

N'est pas venu, j'ai passé 10 ans tristement

La rue a eu ton fils, pour oublier, j'fumais trop d'canabis man

Là au milieu des parrains, j'ai vu plus d'fric qu'dans Casino

Avec mes 20 balles au p'tit Casino,

J'ai vécu ma routine seulement dans l'fond

Quand mes potes vendaient la popo et par jour s'faisaient des milions

Le fric ? M'a jamais tourné la tronche, j'pensais p'tit, à fumer

A rimer, à boire mon ponch, à être raide,

Pour les heures qui suivaient, plus j'buvais plus ça passait

Et j'cuvais les mains sur la putain d'cuvette rivées

Et là j'songeais qu'les lech de la classe

Avaient p'tet raison que c'était moi le lâche

Puis on lâche ses études pour un prétexte bidon

Et on lâche son étude de la vie sur un premier texte bidon.

{Refrain:}

Et pour ça, j'vens mes rimes comme un savon

On sort des tripes tout c'qu'on vit et c'que nous savons

J'applique l'intelligence du turf dans mon giron,

Y'a pas d'putes et pas d'place pour les caves que nous bravons

Et pour ça, j'vends mes rimes comme un savon

Lâche des bombes sur les vinyls que nous gravons

J'applique l'intelligence du turf dans mon sillon,

C'est plein d'groupes ici c'n'est que du coeur que nous vendons

Et pour ça, j'vens mes rimes comme un savon

Toutes ces années stériles, accroupi sur une rampe

Comptant les secondes s'évaporant dans les pertes,

L'estomac en proie aux crampes, si violentes et les merdes tombent

Sur la route, tu sais plus si c'est l'doute, la faim ou le stress qui t'prend

Avec nos ganaches de craps à l'écran, j'suis fier d'pouvoir

Poser sur l'écrin avec cran, sans s'dire ma face

D'faits divers fait tâche à leur sens, c'qu'ils pensent, j'm'en secoue

Tant d'silences qui voulaient dire au secours, personne n'est venu grand,

J'me suis débrouillé seul

Sauf quand des potes mataient mon dos, si je m'embrouillais seul

Tu connais l'truc, les shlass et les clans

Belsunce 86, centre, dangereux d'squatter les bancs

Paroles fortes et conneries à 2Fr,

On en trouvait tremblants par terre dans le hall,

En train d'baigner dans leur sang. Frontière mince,

Transparente, séparant les mecs biens, sincères, fiers, francs,

Des embryons délinquants; des gens brillants, combien s'en sortent ?

Combien regardent leur vie sous l'briquet, vont en soirée sous escorte,

Ou s'comptent des histoires d'faits d'armes violents

On est loin des légends sur l'pays, qui plaisaient à nos parents

Ma rime je vends bleu, tout simplement à qui l'veut

Et des jours de grand beau temps au fond d'ces yeux, il pleut

Reluques la salive sur ma langue et mes dents

Apologie du précédent, timide, clos stress aidant

A égréner toutes ces minutes, c'est horrible j'veux pas l'revivre

J'me réfugie, derrière ce thème j'me livre. Il joue des notes couleur de

l'air du temps

J'pourrais jamais plus traîner comme avant, j'ai l'sentiment

Que j'perd du temps c'est idiot mais c'est comme ça qu'j'me sens

Evacuer le fiel par la plume, j'n'ai que ça dans l'sang.

{Refrain:}

Et pour ça, j'vens mes rimes comme un savon

On sort des tripes tout c'qu'on vit et c'que nous savons

J'applique l'intelligence du turf dans mon giron,

Y'a pas d'putes et pas d'place pour les caves que nous bravons

Et pour ça, j'vends mes rimes comme un savon

Lâche des bombes sur les vinyls que nous gravons

J'applique l'intelligence du turf dans mon sillon,

C'est plein d'groupes ici c'n'est que du coeur que nous vendons

Et pour ça, j'vens mes rimes comme un savon

C'est comme ça il faut croire,

C'est ce qui a été dessiné,

Un mic ? C'est peut-être ce à quoi j'ai été destiné,

Soit. Mais c'est un autre chapitre du livre de ma vie,

Et c'est pour la postérité que je livre un autre plan de ma vie,

Et quand je s'rais plus là, pour ceux qui m'ont tenu la main,

Et ceux qui l'ont lâchée, pour ceux qui firent mes joies,

Et ceux qui l'ont gâchée, pour mes soleils et mes lunes,

3.6.1.° de rotation, du rien au tout, et puis du tout au rien,

Juste que nous sommes rien du tout,

En fait on sait rien, c'est tout, AKH ...

Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 22:23, 11-10-10:

#39
[CLIP OFFICIEL] - Nés pour briller - La Fouine, Green, Canardo & MLC

http://www.13or-du-hiphop.fr/parole/...-mlc-6326.html
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση

A propos (Νίκος)

Πτυχιούχος

Ο Νίκος αυτή τη στιγμή δεν είναι συνδεδεμένος Είναι 29 ετών , Πτυχιούχος και μας γράφει απο Θεσσαλονίκη (Θεσσαλονίκη). Έχει γράψει 2,499 μηνύματα.

O A propos Jongleur en exercice - Cage en folie έγραψε: στις 22:27, 11-10-10:

#40


Shurik'n - Samourai

Oh, quʼest-ce que tu as à me regarder?
Qui, moi?

Toujours vif, comme au premier jour de cours
Où tour à tour les mecs te matent
Claque pas des genoux ou Tʼes viré de la cour
Tenir le coup, regard froid fais pas le tocard
Lʼoeil au beurre noir
Vaut mieux le faire que lʼavoir
Dès le plus jeune âge engrainé
A évoluer dans une meute où lʼego
Se fait les dents sur les colliers dʼà-côté
Où les réputations se font et se défont
Où les moins costauds enjambent les ponts
Se défoncent sans modération
En guerre permanente avec les autres les bandes se forment
On comprend vite que on est plus fort avec ses potes
En somme, voici venir lʼâge béni
Où tu te crois homme, mais tʼes quʼun con
Et il y a quʼà toi quʼon lʼa pas dit
Les autres jouent les caïds pour une bille
Puis une fille, les poils sʼhérissent
Les dents grincent on tape pour des peccadilles
Evite les yeux, on doit pas voir quand ça va mal
La moindre faille physique ou mentale
Lʼissue peut être fatale
On grandi au milieu des rônins
Chacun sa barque pourrie sur sa mer de merde
Chacun sa voix, sa vie
Devant lʼadversité, les coudes se soudent
On pousse un kiai le doute se taille
Prêt à mourir comme un samurai


Refrain:
On joue dans un chambaras
La fierté, la loi tue, comme un bon vieux colosawa
La main sur le katana même si la peur mʼassaille
Je partirai comme un samurai
(bis)


Les temps passent
Baby capte grandit entre le fer et la soie
La soie, cʼest avec le fer quʼil lʼa acquise
Aux prises avec la pression
La presse relate ses actions
La prison souvent remplace le paxon
Le ponpon sʼagite au-dessus de nos têtes
Chacun le veut pour lui un billet pour le manège
Gratuit, verrouillé la nuit les lampadaires se morphent en mecs
Une seule quête, les pépètes
Quand tʼas les sous tu drives une 7-20
Et tu touches des seins en lutte
Souvent on butte sur le pied du voisin
Espace restreint on gueule souvent, on en vient aux mains
Pour tout et rien ça finit devant témoins
Et va savoir combien de temps on peut rester sans voir les siens
Comprends bien cʼest une réalité, et pas une BD
Les sens toujours éveillés
Eviter les embûches, les femmes risquées
Les boîtes piégées les gens ont changé
La rue est mal fréquentée
Surtout sors pas sans tes papiers
Ca peut gâcher la soirée
Jʼai combattu jʼai eu mon heure, mon jour
Je verse un verset pour ceux qui attendent leur tour
Et ceux qui ne rigoleront plus
On baissera pas les bras, on nʼest pas né pour ça
Même vaincu, on se jettera dans la bataille
Pour lʼhonneur, comme un samurai

Refrain
Πρέπει να συνδεθείτε για να αντιδράσετε σε μηνύματα
Παράθεση
Απάντηση στο θέμα


Χρήστες

  • Τα παρακάτω 0 μέλη και 1 επισκέπτες διαβάζουν μαζί με εσάς αυτό το θέμα.
     
  • (View-All Tα παρακάτω 0 μέλη διάβασαν αυτό το θέμα τις τελευταίες 30 μέρες:
    Μέχρι και αυτή την στιγμή δεν έχει δει το θέμα κάποιο ορατό μέλος

Βρείτε παρόμοια